Les bateaux du port de la Flotte en Ré

Taxe Gemapi, un nouvel impôt pour protéger l’Île de Ré

Dès 2018, les Rétais devront payer une nouvelle taxe destinée à financer des digues de protection. Fragilisée depuis la tempête Xynthia, plusieurs travaux ont été mis en œuvre pour préserver l’île. En 2017, plus de 62 million d’euros ont déjà été dépensés pour protéger le port de la Flotte-en-Ré. La loi NOTRe, et la taxe Gemapi, sont une aubaine économique pour la protection de l’île.

Lire la suite de Taxe Gemapi, un nouvel impôt pour protéger l’Île de Ré

Bordeaux vu d'en haut

Marché immobilier : un tour d’horizon du Sud-Ouest

L’analyse du marché immobilier national, faite par le Crédit foncier début 2017, confirme que 2016 a été une année record, atteignant un niveau d’avant crise financière. Ces résultats s’expliquent par des taux de crédits au plus bas, par l’extension du prêt à taux zéro ainsi que par la prolongation de la loi Pinel. Voici ce que révèle cette étude dans les principales villes de la région.

Lire la suite de Marché immobilier : un tour d’horizon du Sud-Ouest

Les travaux sur l'île de Ré après Xynthia

7 ans après Xynthia, quels sont les chantiers pour protéger la Charente-Maritime ?

C’est un lointain souvenir qui pourtant, a eu des conséquences bien lourdes. Les inondations provoquées par la tempête Xynthia en 2010 avaient tué 47 personnes, dont douze en Charente-Maritime. Bien que d’importants travaux ont été réalisés pour protéger les 470 km de côtes de la région, certaines zones restent encore vulnérables.

Lire la suite de 7 ans après Xynthia, quels sont les chantiers pour protéger la Charente-Maritime ?

Immobilier île de Ré : un état des lieux du marché

« Dans l’île de Ré, ma belle adorée, je t’emmènerai bientôt » - Claude Nougaro

Après avoir été longtemps réservée aux seuls initiés, l’île de Ré est désormais sous le feu des projecteurs. Bien que considérée comme une station chic, ayant un fort attrait, son marché immobilier n’en reste pas moins sage.

Lire la suite de Immobilier île de Ré : un état des lieux du marché