Blog immobilier à l'île-de-Ré

Charente-Maritime : zoom sur les prix immobilier en bord de mer

Rédigé par admin Aucun commentaire
Littoral de Marennes Avec une excellente qualité de vie, un panorama unique et des prix immobiliers abordables, le littoral de la Charente-Maritime n’a pas fini de séduire. Ici, on peut apprécier la tranquillité propre aux stations balnéaires tout en se déconnectant du stress des centres-villes. Le bord de mer attire donc, chaque année, bon nombre d’acheteurs et investisseurs immobilier.

Ces dernières années, la Charente-Maritime est montée à la première place des destinations touristiques de la façade Atlantique. Son hyper-accessibilité a contribué à une hausse touristique : océan à moins de 3h de TGV de Paris, les autoroutes A837 et A10, l’aéroport et la gare de la Rochelle jouent donc un rôle essentiel. Chaque année, ce petit coin de bien-être est pris d’assaut par les Franciliens rêvant d‘une résidence secondaire sur la côte Atlantique.

  Cartoghraphie des prix immobilier sur le littoral charentais  

Toutefois, certaines stations balnéaires affichent des prix élevés. Seule une clientèle aisée pourra se permettre l’achat ou la location de biens immobiliers dans ces villes.

Des prix immobiliers élevés à Marennes et au Châtelaillon-Plage

Maisons à Marennes  

Ces deux stations balnéaires sont très prisées. Leur offre, assez prestigieuse, attire principalement une clientèle huppée. C’est sans surprise que Marennes et Châtelaillon-Plage affichent des prix d’acquisition très élevés (2 989 €/m² et 2 933 €/m²).

La Rochelle, quant-à-elle, affiche les loyers les plus élevés de la région (12,37 €/m²). Ceci s’explique de par la beauté de la ville et de par ses praticités (accessibilité, transports, commodités, etc).

Des villes aux prix plus raisonnables en bord de mer

Une place à Saint-Pierre-d’Oléron  

En terme de location, c’est à Bourcefranc-le-Chapus que l’on fait de meilleures affaires (6,13 €/m²). Vient ensuite Saint-Pierre-d’Oléron avec 9€ le m². Saint-Georges-de-Didonne, quant-à-elle, monte sur la troisième place du podium en affichant un prix de 10,10 €/m². La belle et paisible Esnandes, avec ses 10,63 €/m², trouve aussi preneur. C’est en se rapprochant vers la mer, aux limites du marais poitevin que l’on trouve des prix plus raisonnables.

Le bord de mer charentais offre donc de belles opportunités immobilières. Sa qualité de vie paisible, en opposition à la Côte d’Azur, fait sensation auprès des acheteurs et investisseurs. Attention toutefois aux propriétaires de logements inhabités, qui devront payer une taxe des logements vacants.

Les commentaires sont fermés.

Fil RSS des commentaires de cet article