Blog immobilier à l'île-de-Ré

7 ans après Xynthia, quels sont les chantiers pour protéger la Charente-Maritime ?

Rédigé par admin Aucun commentaire
Les travaux sur l'île de Ré après Xynthia

C’est un lointain souvenir qui pourtant, a eu des conséquences bien lourdes. Les inondations provoquées par la tempête Xynthia en 2010 avaient tué 47 personnes, dont douze en Charente-Maritime. Bien que d’importants travaux ont été réalisés pour protéger les 470 km de côtes de la région, certaines zones restent encore vulnérables.

La protection du littoral Atlantique

Il s’agit du plus grand chantier de France, dans le domaine de la défense du littoral, comptant 137 projets. 126 projets ont été lancés ou achevés sur ces sept dernières années. De nombreux chantiers sont encore en cours. Le maire de Loix, petite commune de l’île-de-Ré, a déclaré qu’il y a maintenant un niveau de protection supérieur à avant la tempête.

L’inquiétude demeure

Néanmoins, en raison de problèmes environnementaux, administratif et techniques, certaines zones d’ombre demeurent. Ce ne sont pas moins de six opérations sur dix qui sont à l’arrêt sur l’île-de-Ré. A la Rochelle, l’inquiétude a aussi fait son apparition. Ici, personne n’a encore réussi à concilier la défense du littoral avec la protection des monuments historiques. Pour exemple, aucune solution n’a encore été trouvée pour fermer le Vieux Port qui a débordé lors de la tempête. Plus au sud, sur des zones moins touchées par Xynthia, pratiquement aucun système de défense n’a encore été mis en place.


C’est au début de l’année 2018 que de nouvelles lois devraient obliger les élus à trouver des solutions. En effet, la compétence Gémapi (Gestion des milieux aquatiques et prévention des inondations) a pour but de rendre les maires et responsables des communes responsables à la sécurité des leurs résidents. Ces événements ont aussi participé à la baisse des prix de l'immobilier en Île de Ré

Les commentaires sont fermés.

Fil RSS des commentaires de cet article